Comment calculer le coût de son assurance crédit ?

assurance crédit

Qu’elle soit destinée à couvrir un crédit auto, un prêt immobilier ou encore une consommation, l’assurance permet de protéger son bénéficiaire de certains risques probables. Bien que l’assurance crédit soit facultative, elle est souvent requise par les prêteurs. Pour avoir une idée du prix moyen de cette couverture, découvrez sa base de calcul.

Les modes de calcul

Depuis l’application de la loi Lagarde en 2010, il est possible, pour l’emprunteur, de contracter auprès de son organisme financier ou de collaborer avec un assureur de son choix pour bénéficier d’une assurance crédit. Le coût assurance prêt dépendra ainsi du mode de calcul appliqué par l’assureur. Quel que soit l’organisme choisi par l’emprunteur, certains facteurs entrent en jeu pour le calcul du coût assurance prêt. Parmi ces éléments, on peut citer l’état de santé du souscripteur, ses antécédents médicaux et son âge. Selon la formule ou la compagnie d’assurance choisie, le coût assurance crédit sera différent.

Assurance crédit individuelle

Lorsque l’emprunteur choisit de souscrire à une assurance crédit recommandée par sa banque, il doit souvent s’attendre à un calcul basé sur le capital restant dû. Avec cette formule, les montants à verser par l’assuré tendent souvent à augmenter durant les mois de la première année. Cependant, les années qui suivent, les cotisations à verser diminueront progressivement en fonction du reste à rembourser. En effet, le coût sera calculé annuellement en fonction du tableau d’amortissement. Et là encore, chaque assureur peut présenter ses propres tarifs. Certaines compagnies proposent des assurances complémentaires aux clients.

Assurance crédit auprès d’une banque

Pour le calcul du coût assurance prêt immo ou encore d’un crédit conso, la banque qui octroie le prêt se réfère généralement au montant du capital emprunté pour calculer le coût de l’assurance. De ce fait, le taux reste le même durant toute la durée du contrat. Pour connaître le montant des mensualités, l’organisme procède à la multiplication du taux d’assurance par le capital emprunté, puis à la division du résultat par 12. Pour proposer des prix intéressants à leurs clients, certains organismes financiers présentent des taux d’intérêt de prêt réduits aux emprunteurs.